Article mis en avant

Un axe scientifique de la MSH-Alpes

Cet axe émergent de la Maison des Sciences de l’homme Alpes a pour but de fédérer des recherches en sciences humaines et sociales, au sens large, et peut s’appréhender de diverses manières, par la philosophie, l’histoire de toutes les périodes, la linguistique, les langues, les lettres, la géographie, le droit… Si la thématique est bien connue, elle a néanmoins l’avantage d’entrer en résonance avec des développements récents dans plusieurs disciplines.
Les premiers ateliers de réflexion interdisciplinaire ont fait ressortir trois thématiques d’approche :

  • Le lexique du politique
  • Le langage sensible
  • Les lieux du langage et du politique

Décembre 2019 : un colloque atypique pour lancer l’axe

Afin de synthétiser les travaux des trois ateliers tenus en 2019 et de formaliser l’existence de l’axe émergent, le comité de pilotage a organisé un colloque les 16 et 17 décembre 2019 à la MSH-Alpes. Limité volontairement à des collègues grenoblois, et bien qu’il ai intégré des contributions de forme classique, et des tables rondes, les organisateurs on voulu faire le pari d’un événement original par l’ajout d’une touche de « mise en pratique » du langage sous forme de joutes verbales autour de « focus ». Autre particularité : chacune des trois demi-journées s’est terminée par une séance d’improvisation assurée par le comédien Marc Balmand et son équipe.
L’appel à contribution proposait donc aux intervenant·e·s d’être… contributeur/trice, questionneur/se ou improvisateur/trice !

Le programme se présentait comme suit ; nous vous proposons de découvrir sur ce carnet certaines de ces contributions présentées avec accord des auteur·e·s.

Présentation du colloque

Table-ronde « Lexique »

Orateurs

VERONIQUE JUDE : La persuasion en politique : discours du vrai et du faux

FREDERIC SANTAMARIA : La politique de cohésion de l’union européenne : une approche par l’analyse de discours

SALAM DIAB DURANTON : Variation linguistique et choix lexical dans les discours politiques des dirigeants arabes

Débat animé par les questionneuses et questionneurs : LOUIS AUTIN ET THOMAS BOCCON-GIBOD

Focus « Les bons et les méchants » (joute et improvisation n°1)

Table-ronde « les langages sensibles (I) »

Orateurs

ALAIN FAURE : Faut-il prendre au sérieux les larmes du pouvoir ?

EWA BOGALSKA MARTIN : L’usage du deuil collectif ou la mise en scène de forces obscures en Pologne

Débat animé par les questionneuses et questionneurs : CLAUDINE MOISE, LAURENCE VIANES ET MARIE-CLAIRE FERRIES

Retour improvisé par le comédien MARC BALMAND ET SON EQUIPE

Mardi 17 décembre 2019

Table-ronde « les langages sensibles (II) »

Orateurs

LOUIS AUTIN : Le langage politique de la rumeur : l’exemple de la chute de Galba

CHARLOTTE GUIOT : Nobles bergères et pauvres pastoures. Les figures pastorales dans les représentations du pouvoir au féminin

MARIE-CLAIRE FERRIES : Le corps, nié, dominé ou exemplaire un élément de langage politique à la fin de la république

MARIELLE DEVLAEMINCK : Dire et montrer sur scène quelques exemples de spectacles politiques francophones XIIIe XVIe siècle

Débat animé par les questionneuses et questionneurs ANNA SAIGNES ET VERONIQUE JUDE

Focus « La politique incarnée » (joute et improvisation n°2)

Retour improvisé par le comédien MARC BALMAND ET SON EQUIPE